Exutoire du lac Nick

L’exutoire du lac constitue le dispositif naturel d’évacuation du lac Nick. C’est à cet endroit que le lac se déverse dans l’étang Larochelle (situé sur le chemin Public) pour ensuite descendre par un ruisseau jusqu’à l’étang Fisher, et finir sa route vers la baie Sargent du lac Memphrémagog.

HISTORIQUE
En 1965, l’exutoire du lac Nick a été « ouvert » à la pelle mécanique par le développeur du domaine du lac Nick afin d’abaisser le niveau du lac pour aménager la plage. Le niveau du lac a alors dramatiquement baissé, faisant reculer la rive de 50 pieds.

Une fois les travaux complétés, l’exutoire a été remblayé. Au fil des ans, plusieurs interventions humaines ont eu lieu (ajout ou retrait de pierres, de troncs d’arbres, etc.) pour abaisser davantage le niveau de l’eau ou l’augmenter.

Toutes ces interventions, notamment celle réalisée dans les années 60, ont eu pour effet de dégrader et de fragiliser le sol de l’exutoire qui contribue à maintenir naturellement le niveau de l’eau.

Ces dernières années, on a pu observer que les arbres qui contribuent à la rétention des sols de l’exutoire sont en train de se déraciner dû, notamment, aux fortes pluies liées aux changements climatiques. De plus, le canal creusé à l’époque s’érode car l’eau a réussi à se creuser un passage sous le remblai.

RISQUES
Si rien n’est fait, la matière qui retient l’eau du lac pourrait être lessivée et le niveau du lac pourrait alors s’abaisser de façon majeure, et ce de manière abrupte. La rive reculerait alors de plusieurs mètres, entraînant une dégradation précoce du lac.

SOLUTIONS POSSIBLES
Un rapport d’analyse de la situation (financé par la Municipalité et l’Association des propriétaires du lac Nick ) a été commandé au RAPPEL, un organisme spécialisé dans la protection des plans d’eau, pour valider la situation. Le rapport conclut qu’il faut agir !

La suite des choses consiste à mandater une entreprise spécialisée pour réaliser une analyse plus approfondie de la solution à mettre en place et préparer les plans et devis. Dans un deuxième temps, la Municipalité devra obtenir un certificat d’autorisation du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (requis pour toute intervention dans un cours d’eau).  Une fois ces étapes franchies, la solution retenue pourra être déployée.

Pour réaliser ces différentes étapes, la Municipalité devra trouver le financement nécessaire.

RENCONTRE PUBLIQUE
Une rencontre publique d’information aura lieu le 11 septembre prochain, de 10 à 12 h, au chapiteau du parc Terrio.

L’état de l’exutoire et le rapport du RAPPEL seront présentés ainsi que les solutions possibles et les modes de financement envisagés.

Un échange avec les citoyens présents ainsi qu’une période de questions sont au programme.

On vous y attend nombreux car le lac Nick est un joyau à protéger.

Apportez votre chaise…

HEURES D'AFFAIRES
LUNDI AU JEUDI
de 8 h 30 à 12 h et de 13 h à 16 h
VENDREDI
de 8 h à 12 h
ABONNEZ-VOUS
SUIVEZ-NOUS
URGENCES
FEU - POLICE - AMBULANCE
911

PERMIS DE FEU
819 843-0000

INFO-SANTÉ
811

INFO-CRIME
1 800 711-1800

SURETÉ DU QUÉBEC
310-4141
www.sq.gouv.qc.ca/poste-mrc-de-memphremagog

SOS BRACONNAGE
1 800 463-2191
www.mffp.gouv.qc.ca/faune/sos-braconnage